Groupe initiatives
L’expertise de 10 associations professionnelles de développement
Ouvrir le flux RSS Abonnement à la newsletter

Antenne Côte d’Ivoire

t.niamien@apdra.org

Projet de Renforcement des Capacités des organisations de Pisciculteurs dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire (PRCPCI)

La Côte d’Ivoire constitue le pays historique d’intervention de l’APDRA. Les fondateurs de l’association, qui œuvraient à l’origine avec l’AFVP à l’amélioration de la pisciculture périurbaine en partenariat avec des Mairies (celle de Daloa, de Gagnoa et de Danané) ou des centres de formations ruraux catholiques (comme le CEFRAG à Gagnoa) ont d’abord permis l’émergence de petits entrepreneurs, souvent des jeunes, en zone périurbaines de ces villes à la fin des années 80.

En 1992, sous l’impulsion des membres de la future APDRA, le projet « Appui à la Profession Piscicole du Centre-Ouest » (PPCO) a ensuite été lancé. Ce projet, dépendant de la Sous-Direction de l’Aquaculture de la Direction Générale des Ressources Animales, était sous la maitrise d’œuvre de l’AFVP et financé par le Fonds d’Aide à la Coopération du Ministère de la Coopération et le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD). Il a duré 7 ans. C’est au cours de ce projet qu’a progressivement été élaboré un modèle de pisciculture extensive adapté au milieu rural et permettant une diffusion de l’activité grande échelle. Son succès a été à l’origine des autres interventions de l’APDRA en Afrique tropicale humide : dès 1996, la Guinée a contacté les responsables du projet en vue de savoir comment profiter de cette expérience.

En marge du PPCO, d’autres projets de petite envergure ont été mis en œuvre dans le Sud-Ouest et au Centre de la Côte d’Ivoire, grâce notamment à un financement avec la Région Centre. Cependant, après 1999, les conditions politiques en Côte d’Ivoire n’ont plus permis de poursuivre les interventions. En 2004, l’APDRA a tenté de soutenir à nouveau la pisciculture en milieu rural avec le « Projet d’appui à l’organisation des pisciculteurs du Centre-Ouest et du Sud-Ouest ivoiriens et de Formation Piscicole expérimentale pour les paysans des zones inter-tropicales » (2004-2007), financé par le MAE, le CCFD et le CCFD Haute-Savoie. Malheureusement, le contexte politique instable a drastiquement entravé sa mise en œuvre et le projet a dû être considérablement réduit.

Depuis fin 2012, l’APDRA intervient à nouveau dans le pays avec le « Projet de Renforcement des Capacités des organisations de Pisciculteurs dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire » (PRCPCI), financé par le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France, le Conseil Régional de Lorraine, le Conseil Régional du Centre, le Conseil Général de l’Essonne, le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), la fondation Michelham et Provictimis.
L’association est aussi partie prenante du projet de recherche Systèmes Piscicoles Extensifs (SyPiEx), financé par le CORAF/WECARD, en partenariat avec le Centre de Recherche Océanographique (CRO, Abidjan), l’Université Alassane Ouattara (UAO, Bouaké), l’Université Péléforo Gbon Coulibaly (UPGC, Korogo) et l’Association des Pisciculteurs de la Côte d’Ivoire (APCI).

Plus d’information disponible sur notre site internet : www.apdra.org

>> http://www.apdra.org/spip.php?rubrique63