Groupe initiatives
L’expertise de 10 associations professionnelles de développement
Ouvrir le flux RSS Abonnement à la newsletter

Migrations et développement des territoires : quels enjeux pour nos pratiques de coopération ?

Traverses 36

Les politiques de co-développement mises en place à l’échelle française et européenne sous-tendent des liens entre migrations et développement ; elles sont basées sur une corrélation trop étroite entre contrôle de la mobilité et aide au développement. Les ONG professionnelles du Groupe initiatives ont choisi d’approfondir leur connaissance de ces questions au cours d’une journée d’étude. En effet, chacune d’entre elles est questionnée dans ses activités par les mobilités qui se déclinent suivant des territoires divers (d’origine, d’installation, au Sud, au Nord, dans la campagne ou en ville…), suivant des pas de temps variables (pour une saison, sur plusieurs générations…), et avec des objectifs variés.

À partir d’un travail préalable de synthèse et d’analyse d’une vingtaine de projets
menés par ses associations membres et par d’autres organisations partenaires
expérimentées, le Groupe initiatives a abordé cette journée à travers deux
questionnements :

  • Quels sont les impacts – positifs et négatifs – de la mobilité dans les processus
    de développement des territoires (origine, transit, accueil/destination) ?
  • Comment les ONG abordent-elles les dynamiques migratoires dans leurs projets
    et quels sont les impacts – positifs et négatifs – des projets de développement
    menés par les ONG sur ces stratégies de mobilités et sur le développement
    des territoires ?

La journée du 24 mars 2009, dont sont ici consignés les Actes, avait pour double
objectif de mener une réflexion théorique, autour des apports de chercheurs
et d’experts invités, et de laisser une grande place à la présentation et à la discussion
de cas pratiques menés par les structures membres du Groupe initiatives.

Documents à télécharger

  Traverses 36 - Migrations et développement des territoires : quels enjeux pour nos pratiques de coopération ?