Groupe initiatives
L’expertise de 13 associations professionnelles de développement
Ouvrir le flux RSS Abonnement à la newsletter

Publication du rapport sur « La stratégie française auprès des banques et des fonds multilatéraux »

Le 24/11/2020

Dans le cadre de ses activités au CNDSI, Pierre Jacquemot, Président du Groupe initiatives, a co-présidé avec madame Olfa Soukri Cherif, ancienne députée tunisienne, vice-présidente du Réseau parlementaire mondial de la Banque mondiale et du FMI et membre du comité directeur du Forum mondial des parlementaires pour l’évaluation, un groupe de travail sur la stratégie française auprès des banques et des fonds multilatéraux. Leur rapport a été rendu public à la fin du mois de novembre 2020.

Mise en place par la loi de d’orientation et de programmation sur le développement et la solidarité internationale de 2013 pour répondre aux attentes des organisations de la société civile, cette instance est un lieu de dialogue et de concertation important entre l’ensemble des acteurs du secteur sur les orientations, les objectifs et les moyens de la politique de développement de la France. En 2019, à l’occasion de la reconstitution de plusieurs fonds multilatéraux stratégiques pour la France, un groupe de travail a été mis en place afin de permettre aux différents acteurs concernés d’échanger sur les contributions de la France vis-à-vis des institutions multilatérales et d’interroger les résultats obtenus au regard des objectifs fixés.

A travers une série de rencontres et de témoignages d’experts, ce rapport a permis de réfléchir conjointement aux modalités d’intervention des acteurs français vis-à-vis des institutions multilatérales et de proposer des recommandations pour améliorer le suivi de l’action française et l’influence auprès de ces structures.

4 fonds ont été examinés :

  • Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (FMSTP)
  • Le Fonds vert pour le climat (FVC)
  • l’Association internationale de développement (AID)
  • Le Fonds Africain de Développement (FAD).

8 recommandations ont été émises visant à favoriser la lisibilité et le suivi des objectifs de la stratégie française ainsi que la pleine participation des acteurs locaux et régionaux aux actions menées et financées dans le cadre des banques et fonds multilatéraux.

Le rapport et son résumé sont disponibles ici.