Groupe initiatives
L’expertise de 10 associations professionnelles de développement
Ouvrir le flux RSS Abonnement à la newsletter

La finance carbone comme moyen d’accès des plus pauvres

Traverses 41

Actuellement, de plus en plus de projets forestiers et de projets d’accès à l’énergie à destination des communautés défavorisées des pays du Sud voient le jour, notamment grâce à la mobilisation de financements carbone. Bien que fortement attractifs, l’accès à ces financements innovants reste complexe et contraignant. Ceux‐ci exigent une expertise spécifique et des capacités initiales d’investissement parfois conséquentes alors que le retour sur investissement est long et incertain.

Par ailleurs, ce mode de financement peut conduire à des stratégies économiques et partenariales nouvelles qui peuvent paraître, pour certaines, contradictoires avec celles des ONG. Existe‐t‐il ou non une approche spécifique aux ONG sur la finance carbone ? Lorsqu’une ONG réalise un projet de développement mobilisant des financements carbone, à quelles problématiques est‐elle confrontée ? Quels doivent être les garde‐fous ? Existe‐t‐il un « carbone social » ? Les acteurs de projets carbone s’entendent‐ils sur une approche sociale du carbone ? Comment garantir l’éthique des projets et la faire avancer ?

Le Groupe initiatives (Gi) a proposé une journée sur le thème « La finance carbone comme moyen d’accès des plus pauvres à l’énergie » le 19 octobre 2012. La journée a réuni près de 80 participants des domaines du développement, de la recherche, du secteur privé et des institutions. Cette publication restitue les actes de cette journée et s’inscrit dans une volonté de structurer une réflexion sur l’utilisation de la finance carbone par les acteurs du développement, notamment les ONG.

Documents à télécharger

  Traverses 41 - La finance carbone comme moyen d’accès à l’énergie des plus pauvres   Traverses 41 - Carbon finance as a means of access to energy for the poor